Historique

BIEDERTHAL

Ban communal

Population : 299 habitants
Superficie : 416 ha dont 90 ha de forêts
Densité : 82,69 pers/km
Altitude : 375m – 530m

ban communal

Origine du nom
De Biederthan, dérivé du nom de Pittheri.

Blason
blason-80
L’étoile à huit branches constitue les armoiries depuis la fin du XVIIème siècle.

 

Biederthal est un petit village du Jura Alsacien situé le long de la frontière suisse, entre Ferrette et Saint-Louis, blotti sous le mont du « Geissberg », un des premiers reliefs montagneux du Jura.

Biederthal est entouré de Wolschwiller, d’Oltingue, et des 3 communes suisses de Burg, Rodersdorf et Metzerlen-Mariastein.

Le village est enclavé par la Suisse, et si l’on ne veut pas franchir la frontière, il faut repartir par la route d’où l’on est venu !

L’impression générale de calme et de nature préservé du village est cependant troublée par le flot incessant des voitures qui traversent matin et soir le village, témoin de l’opportunité d’emploi qu’offre la Suisse toute proche.

Suite à cette proximité et de l’attrait de la France, de nombreux étrangers ont élu leur domicile à Biederthal : suisses, allemands, anglais, canadiens, italiens, ….

  • L’église Saint-Michel
    Une chapelle mise sous la protection de Saint-Michel est construite au lendemain de la guerre de 30 ans.
    La communauté catholique est filiale de la paroisse suisse de Rodersdorf jusqu’en 1803, puis de Wolschwiller jusqu’en 1843. Construite en haut du village en 1843, l’église est agrandie et pourvue d’un clocher en 1912.
    L’orgue de 1888 est de Martin Rinckenbach.
    La chaire du XIXème siècle est en bois polychrome.
    L’Autel est daté de la fin du XVIIIème siècle et le Maître-autel, en bois polychrome, des années 1864-1865.
    L’église a fait l’objet d’importants travaux de rénovation en 2007.

eglise saint michel

 

  • La Ferme Leihouse
    La ferme est connue à cet emplacement dès 1351. Elle se situe à l’écart du village. Elle est depuis 1671 la propriété des Reich de Reichensteins qui construisirent le logis. La famille Rich s’y installa en 1730. Les Reutxner, les barons de Reinach-Hirtzbach et les Kerwenoel acquirent successivement la ferme que les Rich continuent d’exploiter jusqu’en 1885. Pierre Goldschmitt prend la suite en 1900, puis sa famille en devient propriétaire.
  • Le Château
    Cet ancien château en calcaire des Reich de Reichenstein date du XVIème siècle. Il a abrité ultérieurement la douane française.
    Il est caractéristique des maisons noble du XVIème siècle.
    Il est actuellement la propriété de la famille Fernex.
  • Le bâtiment de la Mairie
    date du XVIème siècle.

mairie

  • Maison du XVIème siècle, 7 rue de Wolschwiller.
  • Richesses naturelles
    La Birsig est une petite rivière Franco-Suisse de 21 km de long. Elle prend sa source sur les hauteurs de Biederthal, traverse le village, et se jette à Bâle dans le Rhin.
    Le massif du Geissberg est très pentu. On y trouve un petit canyon creusé par deux petits torrents dans la roche calcaire; le Kaibenloch. C’est une formation géologique unique dans le Haut-Rhin.Le canyon forme différentes marches naturelles ou l’eau tombe en cascades après les fortes pluies.
    C’est un endroit très prisé par les jeunes du village qui s’y baignent en été. On y trouve de nombreuses grottes. C’est également un endroit très naturel que la commune veux préserver.
    Le village a également la particularité de posséder de nombreux cerisiers, ainsi qu’une marre éducative.

Les commentaires sont fermés.